Quelle différence de prix entre fenêtres PVC et fenêtres aluminium ?

Historiquement, les cadres de fenêtres étaient conçus en menuiseries de bois. Si l’on retrouve encore ce matériau dans bon nombre de maisons individuelles, principalement, il a été progressivement remplacé au cours du siècle dernier par le PVC puis, plus récemment, l'aluminium. Ces deux matériaux, bien plus modernes, présentent chacun des avantages qui leur sont propres, tout en coûtant bien moins cher que le bois. Il existe cependant des différences de prix notables entre les menuiseries en aluminium et celles en PVC, voire même entre différents modèles de fenêtres aluminium ou de fenêtres PVC. Qu'est-ce qui explique ces différences de prix ? Quelles sont les qualités à mettre en avant pour chaque gamme de produits ?

Les fenêtres en PVC : la solution économique, sous certaines conditions

Un matériau isolant, même en entrée de gamme

Les menuiseries en PVC sont souvent considérées comme un bon rapport qualité-prix et comme la solution la moins cher pour le changement ou l’installation de fenêtres. C’est également le type de technologie le plus répandu sur le marché. Très malléable, le PVC se prête à tous types de formes de fenêtres.

Le succès du PVC s’explique par ses excellentes qualités en matière d’isolation thermique et acoustique. Même sur des modèles d’entrée de gamme, le PVC conserve des performances honnêtes, ce qui explique sa popularité. Il est de plus assez facile d’entretien, et dispose d’une bonne résistance aux intempéries. Si le blanc reste privilégié dans la plupart des cas, les fenêtres PVC sont aujourd’hui disponibles dans plusieurs coloris. Sur ce plan, néanmoins, elles ne parviennent pas à également les menuiseries en bois ou celles en aluminium, qui offrent des déclinaisons virtuellement infinies.

Des fenêtres en PVC blanc

 

Des limitations bien réelles

Malgré ses avantages, le PVC présente néanmoins un certain nombre d’inconvénients, plus ou moins gênants selon le projet de construction ou de rénovation envisagé. Ces problèmes, inhérents au matériau, justifient en partie son prix globalement inférieur à celui de l’aluminium.

En premier lieu, il convient de noter que le PVC n’est pas aussi résistant que l’aluminium. S’il réclame moins d’entretien que le bois, il est plus enclin à se déformer, se fissurer ou se briser que l’aluminium. Sur le long terme, les menuiseries en PVC devront être remplacées plus régulièrement que celles en aluminium, dont la longévité est tout simplement exceptionnelle. Pour avoir une résistance comparable à celle de l’aluminium, les fenêtres en PVC doivent être dotées d’armatures renforcées en acier ou bien encore de capotage en aluminium. Leur prix augmente alors jusqu’à se rapprocher de celui de l’aluminium.

Ensuite, il convient de noter que, à robustesse équivalente, les fenêtres en PVC sont bien plus épaisses que celles en aluminium. Cela implique qu’elles laissent pénétrer moins de lumière. De plus, leur impact esthétique n’est alors pas négligeable, notamment sur certaines anciennes demeures, ou sur des architectures plus contemporaines.

Au final, l’épaisseur du PVC est son principal inconvénient. Le manque de finesse va en effet limiter les usages potentiels de ce matériau. Il ne sera pas possible de l’utiliser pour de petites ouvertures finement travaillées, au risque de bloquer une partie considérable de la lumière. Inversement, l’épaisseur de la structure ne permet pas d’utiliser le PVC pour la conception de larges fenêtres. Or, les larges ouvertures sont bien souvent sollicitées dans les nouvelles constructions, mais aussi dans les projets de rénovation d’anciennes bâtisses. Il s’agit également d’une condition indispensable pour la réalisation de solutions bioclimatiques efficaces.

L’aluminium : le choix rationnel pour les projets sur-mesure, sans transiger sur l’élégance

Pour des fenêtres classiques aux dimensions standards, l’aluminium reste plus cher que le PVC. C’est particulièrement vrai pour les solutions d’entrée de gamme. En effet, les solutions aluminium à bas coût sont dotées de mauvaises caractéristiques thermiques, là où le PVC offre déjà des conditions de confort suffisantes. Néanmoins, dès que l’on compare des solutions plus durables, les fenêtres aluminium équipées de technologies à rupture de pont thermique reviennent dans la course.

Plus fin, plus léger, plus malléable et plus robuste que le PVC, l’aluminium permet de répondre à la plupart des problématiques hors de portée du PVC, notamment pour la réalisation de menuiseries de grandes dimensions. Mais ce matériau noble dispose également d’avantages qui lui sont propres, et qui justifient son prix légèrement plus élevé.

fenêtres et portes en alu assorties

 

Des profilés très fins, pour une polyvalence exemplaire

Les fenêtres modernes en aluminium sont très fines. Leurs montants sont conçus sur-mesure et s’adaptent parfaitement à toutes les maçonneries et à tous les styles architecturaux. En combinant finesse et robustesse, l’aluminium réalise de nombreuses prouesses.

Il offre ainsi une esthétique résolument moderne aux menuiseries, tout en permettant une meilleure pénétration de la lumière. Un élément indispensable dans les maisons bioclimatiques, notamment. Surtout, la malléabilité du matériau, allié à cette finesse et cette rigidité, en fait la solution idéale pour les fenêtres et autres menuiseries de grandes dimensions, y compris avec de larges parties mobiles.

 

grandes baies vitrées en aluminium

On va donc privilégier l’aluminium pour les fenêtres sur-mesure, les surfaces vitrées toute hauteur, les portes-fenêtres coulissantes ou les baies vitrées. Ces mêmes qualités en font également une très bonne base pour la conception de petites ouvertures vitrées, lucarnes ou velux. Sur ce type de solutions de grandes ou de petites dimensions, l’aluminium devient de fait la solution la plus pratique et la plus économique.

L’aluminium, un choix esthétique qui s’inscrit dans la durée

Choisir l’aluminium, c’est aussi choisir une solution esthétique sûre, qui justifie également son prix légèrement plus élevé. L’aluminium présente une infinité de teintes, de textures et de finitions, sans commune mesure avec le PVC. Cela lui permet de correspondre à tous les styles d’architectures et à tous les goûts.

Mieux encore, l’aluminium présente une longévité exemplaire. Ce matériau est quasiment éternel. Il traverse les décennies et les générations sans subir les affres du temps, sans jaunir au soleil, sans se déformer, quelles que soient les températures. Un simple coup d’éponge suffit. Sur le très long terme, il ne sera quasiment jamais nécessaire de remplacer ses fenêtres. Le prix plus élevé se justifie ainsi par ce seul argument : il s’agit d’un excellent investissement pour la maison.

Enfin, l’aluminium est un choix très écologique. Il s’agit non seulement d’un produit idéal pour les maisons bioclimatiques, mais il se recycle également à l’infini. En cas d’incendie, contrairement au PVC, l’aluminium ne dégage aucune fumée potentiellement toxique.

 

Un prix global qui dépend de chaque projet

De par ses qualités, l’aluminium s’avère plus économique que les autres alternatives sur certains projets ambitieux ou particulièrement techniques. Pour la réalisation de larges baies coulissantes, pour équiper une véranda moderne, pour doter sa maison de solutions bioclimatiques, mais aussi pour la rénovation d’anciennes bâtisses nécessitant de petites fenêtres sur-mesure : l’aluminium est alors mieux adapté, plus durable, et plus confortable. Il représente alors un meilleur investissement.

Pour une utilisation conventionnelle, si le PVC conserve un léger avantage en matière de prix d’achat, les qualités esthétiques et l’exceptionnelle durabilité de l’aluminium continuent de jouer nettement en sa faveur. Vous souhaitez avoir plus d’informations sur les possibilités offertes par l’aluminium pour vos fenêtres ? Contactez l’artisan fabricant près de chez vous.