Changer ses fenêtres : les 8 erreurs à éviter

Lorsque l’on se lance dans des travaux de rénovation, il n’est pas toujours évident de distinguer le nécessaire du superflu. De nombreuses questions se posent, et il peut être tentant d’aller au plus simple, ou au contraire de pécher par excès de prudence et d’opter systématiquement pour les choix qui nous semblent les meilleurs. Quitte à largement dépasser son budget et, parfois, obtenir de mauvaises performances. Toutes les questions liées au changement de fenêtres peuvent être particulièrement importantes. D’autant plus qu’il en va du confort à long terme de toute la famille. Dans cet article, nous reviendrons sur les erreurs les plus communes lors des projets de rénovation des menuiseries, et nous proposerons des solutions pour les éviter.

1) Ignorer les conséquences d’un mauvais choix

Dans les projets de rénovation, la plupart des erreurs sont commises par maladresse et ignorance. Lorsque l’on n’a pas conscience des conséquences d’un mauvais choix technique, l’erreur est vite arrivée.

Ceci est d’autant plus vrai que, comme dans tout domaine technique, des choix intuitivement logiques ne le sont pas forcément dans la pratique. Ainsi, si le triple vitrage peut sembler instinctivement « meilleur » que du double vitrage, son utilisation systématique est loin d’être recommandée. En fonction de l’exposition au soleil, de la taille ou du rôle de la pièce équipée, un double vitrage peut parfaitement s’avérer plus performant, tout en étant moins cher.

Il est donc primordial de se renseigner sur l’état de l’art en matière de rénovation de menuiseries. Le mieux reste encore de prendre contact avec un professionnel qui répondra à toutes vos questions.

2) Ne pas remplacer les bonnes fenêtres

Est-ce que toutes les fenêtres de la maison ont besoin d’être remplacées ? Si oui, dans quel ordre commencer ? Voici des questions particulièrement importantes à se poser.

Il peut être tentant de commencer par le remplacement des fenêtres les plus faciles d’accès. Il peut s’agir de celles qui donnent sur la rue, qui se situent au rez-de-chaussée, celles dont le chantier ne gênera pas la vie quotidienne, ou encore celles qui auront un impact esthétique direct sur la façade la plus visible.

En réalité, il faut bien étudier son besoin et penser en termes de confort de la famille et d’économies d’énergie immédiates. Cela dépend alors de l’usage qui est fait de la maison au quotidien, mais aussi du bilan énergétique de chaque pièce. Ainsi, un professionnel spécialisé dans une solution sur-mesure vous conseillera, selon votre cas, de remplacer en priorité les fenêtres des pièces de vie les plus utilisées, celles des chambres des enfants, ou encore des salles de bain. Et, ce, indépendamment de leur localisation dans la maison.

maison avec fenêtres différentes

 

3) Opter pour des solutions prêt-à-poser

Les solutions sur étagère peuvent être tentantes. Sur le papier, elles promettent des solutions esthétiques et économiques. Dans la réalité, les solutions standardisées offrent des performances assez médiocres :

  • Une mauvaise adéquation avec les menuiseries, et donc une mauvaise isolation thermique,
  • Une qualité de produit moindre, et donc durée de vie réduite,
  • Une intégration esthétique très limitée, avec très peu de choix de format, de texture et de coloris,
  • Une solution qui peut sembler économique à la pose, mais qui va entraîner au fil des années d’importantes dépenses d’entretien et une consommation d’énergie supérieure. Au point, bien souvent, d’obliger à un remplacement prématuré par une véritable solution personnalisée.

Il est donc vivement recommandé d’opter, dès le départ, pour une solution personnalisée sur-mesure. Même dans le cas où des fenêtres de dimensions standards peuvent être intégrées à votre maison, faire appel à un spécialiste des fenêtres sur-mesure reste intéressant. Il pourra notamment apporter son expertise sur le choix des différents matériaux et assurer une isolation parfaite des nouvelles fenêtres.

4) Ne penser qu’aux aspects esthétiques

Il s’agit d’une erreur plus courante qu’on ne pourrait le penser, aussi bien sur les maisons neuves que sur les chantiers de rénovation. Changer ses menuiseries aura forcément un impact sur l’aspect visuel de la maison. Une différence avec les anciennes fenêtres sera fatalement constatée. Mais tout changement n’est pas forcément négatif. Le but est alors de choisir des solutions qui permettront de respecter, voire d’améliorer, l’esthétique des bâtisses.

Il convient cependant de ne pas tout sacrifier sur l’autel du style visuel. Les questions de confort et d’entretien des fenêtres doivent rester centrales. Cela va notamment orienter vers le choix d’un matériau plus moderne que le bois ou même le fer forgé que l’on peut trouver sur de vieilles demeures.

Heureusement, comme nous allons le voir dans le point suivant, il est tout à fait possible d’opter pour un matériau moderne et performant qui saura imiter tout le charme et le style des fenêtres anciennes.

5) Choisir le mauvais matériau

Certains choisissent leurs matériaux en fonction d’un unique critère marquant, comme le prix théoriquement réduit, dans le cas du PVC, ou un cachet réputé unique, dans le cas du bois.

Il s’agit cependant d’une erreur très courante. Étant donnée la durée de vie des fenêtres modernes, il faut savoir conjuguer les impératifs de confort, de sécurité, de durabilité et d’esthétique.

L’aluminium se présente alors comme un choix idéal. Il est disponible dans un large choix de formes, de couleurs et de textures, et peut parfaitement imiter le bois ou le fer forgé dans les projets de rénovation. Fin, lumineux, particulièrement résistant, il offre également d’excellentes performances thermiques et acoustiques.

façade de maison avec des fenêtres rénovées

 

6) Négliger la question des vitrages

Au-delà de la question des cadres de fenêtre, le choix des vitrages est important. Il existe des dizaines de possibilités et d’options en matière de double ou de triple vitrage. Comme nous l’avons évoqué plus haut, le choix de ces derniers doit se faire en fonction de critères très techniques, comme l’exposition au soleil, la configuration de la maison, la présence de nuisances sonores, etc.

Face à une telle complexité, il est indispensable de faire appel à un spécialiste de la menuiserie aluminium de votre région, seul capable de vous aiguiller. Dans tous les cas, restez dans la boucle ! Certains des choix de vitrages vont avoir un impact concret sur le confort des pièces équipées, en fonction de votre usage personnel de la maison. Une bonne communication avec votre artisan est alors indispensable.

7) Tenter de tout faire soi-même

Que l’on soit bricoleur ou pas, on peut avoir envie de changer soi-même ses fenêtres pour réaliser quelques économies. Il s’agit pourtant d’un choix risqué, et loin d’être financièrement intéressant.

En effet, une fenêtre mal installée, dotée d’une armature ou de vitrages mal adaptés, offrira de très mauvaises performances thermiques et acoustiques. De plus, le risque en matière de sécurité, que ce soit pendant l’installation, ou pour se protéger d’éventuelles intrusions, n’est pas à négliger non plus. Seul un professionnel peut installer des fenêtres en toute sécurité et garantir leurs performances sur la longue durée. Encore une fois, il est plus que recommandé d’opter pour un artisan fabricant spécialiste de la menuiserie aluminium sur-mesure.

8) Prendre l’étape du devis à la légère

Enfin, il convient de s’intéresser sérieusement à une étape primordiale de tout chantier : le devis. Certains oublient en effet de demander plusieurs devis comparatifs, ou alors survolent trop rapidement les devis réalisés.

Il s’agit pourtant d’une étape essentielle, qui vous permet de trouver le meilleur professionnel pour votre projet. N’hésitez pas à privilégier le contact direct. Demandez à visiter l’atelier ou le showroom de votre artisan afin de constater par vous-même la qualité de ses réalisations.

Obtenir un devis pour ses rénovations

fenêtre aluminium